Item 1 of 4

20 jours
44 min
Canada (Québec), 1965

Musique originale : Donald Douglas Production : ONF / NFB
Anglais
Français


Musique



Résumé


Ce documentaire réalisé en 1965 brosse un portrait décontracté de Leonard Cohen, à 30 ans, de retour dans sa ville natale de Montréal. Le poète, romancier et auteur-compositeur vient « renouer avec ses affiliations névrotiques ». Il lit sa poésie à une foule enthousiaste, se promène dans les rues de la ville, se détend dans une chambre d’hôtel à trois dollars la nuit et… prend un bain.

L'avis de Tënk


Leonard Cohen est extrêmement drôle. Et ce film en témoigne dès son ouverture : une scène de stand-up du meilleur acabit. Quelques années après ce film, une fois la carrière de chanteur de Cohen commencée, l'ironie qui grignote le monde inventera le surnom « Laughing Len » sans savoir qu'elle dit vrai.

En 1965, Leonard Cohen a 30 ans, et il n'est encore « que » poète et écrivain – mais déjà considéré au Canada comme l'un des plus importants. Suivi par cette émission de télévision, il accepte le jeu de la mise en scène de soi : le poète erre dans les rues, le poète cherche l'inspiration, le poète se rase. Mais surtout, le poète nous emmène dans le Montréal qui l'a vu se former, il dit des mots d'un verbe précis et la voix déjà profonde, et laisse transparaître, sous sa pose de jeune homme, sa nécessité vitale d'écrire. C'est là une occasion unique de voir le plus important poète-chanteur de l'histoire à l'orée de sa trajectoire, ou – tout simplement – de sa Mission sur Terre.

Cinquante ans après il écrira et chantera encore (une ou deux octaves plus bas). Il n'y a rien à y faire : « la poésie n'est pas une occupation, mais un verdict ».

 

Jérémie Jorrand
Responsable de l'éditorial et de la programmation de Tënk

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4