Item 1 of 4

38 jours

80'

France, 2016

Musique originale : Joanna Bruzdowicz Production : Zadig Productions

Programmé par Jérémie Jorrand



Résumé


Le 15 février 2013, Pauline, une jeune factrice intérimaire de vingt-et-un ans, s’est suicidée après une dernière tournée dans la neige. Sur le chemin de cette tournée, véritable image du cycle de la vie, viennent se croiser les luttes et les renoncements de ceux qui ont ou auraient pu connaître Pauline : syndicalistes en lutte, postiers heureux ou malheureux, fermiers enclavés dans leurs territoires de solitude, haut-responsables de La Poste convaincus de leur mission… Un film poétique et politique sur notre temps présent.

L'avis de Tënk


Personne n’est responsable. Tout le monde a sa petite part alors personne n’est responsable. Tout le monde a besoin de manger, de faire son boulot, quitte à le faire dans son coin. Personne n’a trop le temps d’aider la collègue qui galère. La journée est déjà bien chargée. Si encore on se connaissait, mais elle est là depuis 3 semaines. D’ailleurs tout le monde est là depuis 3 semaines, depuis 3 jours. Mais pourquoi la factrice habituelle est-elle aujourd’hui un facteur ? on ne l’a jamais vu celui-là. Il est gentil, mais il ne fait que passer. Et pourquoi s’arrêterait-il ? Il enchaînera avec un autre contrat intérim. Personne ne reste, rien ne se construit, l’horreur du management moderne – de la Poste ici, mais de tant d’autres structures. L’horreur car personne n’est responsable de rien et qu’au bout de la chaîne la nullité des choix politiques pèse mille tonnes sur les épaules d’une femme de 21 ans qui est seule à 18h dans la nuit sur sa tournée 24 en plein hiver.
Le film d’Hélène Marini montre les humains au milieu de tout cela, et c’est extrêmement beau.

Jérémie Jorrand
Responsable de l’éditorial et de la programmation de Tënk

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4