Item 1 of 4

18 jours
27 min
Afrique du Sud, France, Allemagne, 2020

Production : KinoElektron, Day Zero Films, Day Zero Films UG

Programmé par Olivier Barlet

Sotho du Sud
Français

Société



Résumé


Sheperds montre à quel point les vaches sont un élément fondamental de la vie et de la société au Lesotho, un pays minuscule enclavé à l’intérieur de l’Afrique du Sud. Leur valeur est tant symbolique que matérielle, leur possession est donc capitale. Le film a été tourné dans une prison pour voleurs de bétail. Ils racontent leur vie et expliquent pourquoi ils en sont arrivés là.

L'avis de Tënk


Au Lesotho, la vache est presqu’un animal sacré : elle fait partie du paysage et a une valeur aussi symbolique que matérielle. Elle est certes une valeur d’échange et d’épargne, mais elle est aussi l’objet d’une sorte de symbiose entre le berger et ses vaches. Pour chaque vache volée, on écope d’un an de prison. Pourtant, aucun des prisonniers, pourtant lourdement condamné, ne se plaint d’une injustice. Le film est fait de leurs témoignages plutôt que de leurs aveux, tant leur relation à l’animal reste forte, ce qui les rend éminemment humains. C’est leur affectivité qui parle et leur dignité qui transparaît. Le film est le fruit du temps passé en commun avec un réalisateur qui, parlant leur langue, prend le temps de l’écoute et de l’échange, et le construit finalement avec eux. Car dans cette prison improbable accrochée dans la montagne, tandis qu’ils continuent de tricoter leurs bonnets de bergers, Teboho Edkins tente de capter combien le temps les dépasse.

Olivier Barlet
Critique de cinéma et rédacteur pour Africultures

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4