Item 1 of 4

page.film.location
65 min
France, 2015

page.film.musique : Ricky Ford page.film.production : Michka Saäl
Français, Anglais
Français


Relier les mondes



page.film.resume.titre


Dialogue entre un poète noir américain emprisonné à vie et la cinéaste. Sur le ton de la confidence, Spoon évoque ses dix-neuf années de vie somnambulique jusqu’à sa condamnation, puis sa découverte de la poésie et de l’écriture. Le récit initiatique de sa descente aux enfers s’inscrit au creux des images de son pays, le désert du Mojave, et les paysages intérieurs de la cinéaste, quand l’émotion les y convoque. Car Spoon explique, que s’il n’écrivait pas, il serait une ombre boxant avec la mort.

page.film.avis.titre


La poésie des films de Michka Saäl fait partie de l’ADN de notre festival. Et ce film sur le poète Spoon Jackson en est la quintessence car il ne porte pas tant sur les prisons que sur ce qu’elles font naître de l’absence au monde. Tout en dénonçant l’injustice et le racisme d’un système carcéral américain qui marginalise et broie les individus, ce film offre une méditation sur la puissance de la poésie et de l'art pour contrer le désespoir. Quant aux choix de mise en scène, ils offrent un contraste saisissant : aux images en couleurs chaudes du désert de Mojave s’opposent des chorégraphies en noir et blanc symbolisant un univers carcéral délibérément jamais filmé. Mêlant cette esthétique lyrique à un dialogue émouvant entre la réalisatrice et Spoon, ce film transcende les limites entre documentaire et fiction pour offrir une réflexion profonde sur la façon dont la poésie permet de reconquérir des espaces de liberté.

 

 

Guilhem Brouillet
Programmateur à DOC-Cévennes

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4