Item 1 of 4

Archive

6 min

Égypte, France, 2011


Programmé par Jacques Deschamps, Chantal Steinberg

Arabe

Français


Premières bobines



Résumé


“Les coups sur la porte ne révélaient pas qui se cachait derrière. J’aurais souhaité être mort, mourir entre leurs mains, avant que la peur n’ait raison de moi.” Telles sont les paroles d’un martyr de la Révolution Arabe en Égypte.

L'avis de Tënk


Dans ce bref essai cinématographique, impressionniste et politique, on ne sait pas qui témoigne anonymement, d’une voix neutre. Seul un buste apparaît, dans un bain ou une douche, en contre-point d’images abstraites qui évoquent la rue, puis l’intérieur du corps — cellules, sang —, là où la torture des militaires a laissé des traces profondes et indélébiles. On est pris par cette évocation sobre et volontairement discrète de l’arbitraire subi dans un pays en guerre. Très impressionnant.

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4