Item 1 of 4

35 jours

81'

France, 2019

Musique originale : Laurent Paradot Production : Synaps Collectif Audiovisuel

Programmé par Julia Pinget

Français

Anglais, Français



Portrait



Résumé


1998. Un enfant donne de petits coups avec son bassin sur chaque angle de son bureau. À voix haute, il énumère des multiples de 5. C’est l’espace entre le bureau et le mur qui l’obsède. Il n’est pas comme il devrait être. Et laisser les choses en l’état, accepter un léger décalage, ce serait faire courir un grand risque à son monde. Au monde tout court en fait. 2019. Mathieu a 33 ans. Parfois encore, son bassin cherche l’angle du bureau. Mais il a appris à y accorder moins d’importance, à accepter le léger décalage, découvrant ainsi qu’entre le bureau et le mur, effectivement, il y avait bel et bien le monde.

L'avis de Tënk


Il y a des trajectoires de films qui s’imposent comme une nécessité : celle de rendre intelligible un état d’être au monde singulier et, en cela, différent de l’ordinaire. À ceci près qu’il s’agit pourtant ici d’un quotidien qui a tout de l’ordinaire pour la personne que le vit ; le toc en l’occurrence. C’est ce à quoi s’attèle le réalisateur : faire “un film pour donner une forme partageable à un cheminement personnel et complexe”. Mathieu Kiefer nous fait cheminer à ses côtés par l’entrelat de plusieurs trames narratives, jouant de l’autofiction de manière décalée et percutante, inventant une forme et une voie propre, là où les images et les mots pour dire ne sauraient si justement et intimement traduire l’expérience vécue.

Julia Pinget
Réalisatrice

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4