Item 1 of 4

Archive

23'

France, 2016

Production : Les eaux de mars

Programmé par Sylvain Baldus

Anglais

Français


Portrait



Résumé


Depuis un bateau touristique sillonnant les paysages portuaires de Sète, Gladeema, demandeur d’asile soudanais, raconte le quotidien de son exil : la prise en charge administrative, la difficulté d’être autre chose qu’un demandeur d’asile, la possibilité de rencontrer, d’aimer, de se faire une place…. Par-delà toutes les difficultés, s’ajoute la sensation de ne pas être réellement parti comme si le pays suivait à la trace celui qui le fuit. Et, partout autour de Gladeema, séparée de lui par l’eau et presque méconnaissable, la ville de Sète qui apparaît indéfinie et inaccessible.

L'avis de Tënk


Dans ce film performance de Djamila Daddi-Addoun et de Fabien Fischer, Gladeema Nasruddin prête son corps, sa voix, son prénom à une calme et lente dérive par le port et les canaux de Sète. Le décor glisse et fait alors office de caisse de résonance. Parmi celles des touristes, la silhouette silencieuse de Gladeema pourrait se fondre s'il n'y avait cette voix en off, sa propre voix, qui porte le récit de l'exil et des anodines et quotidiennes complications de l'errance sans asile. Sur le pont du bateau-mouche, il semble désormais seul. Il y a encore des frontières et elles sont loin d'être simples à franchir.

Sylvain Baldus
Réalisateur

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4