Item 1 of 4

11 jours

32 min

Belgique, 1973

Production : RTBF Bruxelles

Programmé par Arnaud Lambert

Français


Parole



Résumé


Né le 8 avril 1911, Cioran est souvent catalogué comme l’écrivain du désespoir. Ce fils de pope roumain s’en défend pourtant. Dans cet entretien, il se définit plutôt comme un marginal absolu, éternel étudiant inscrit à la Sorbonne jusqu’à l’âge de 40 ans et qui aurait voulu continuer à fréquenter les cantines universitaires. Et s’il écrit, ce n’est pas dans la perspective d’une carrière littéraire, c’est par dépression, par solitude, par dégringolade personnelle.

L'avis de Tënk


Esthétique de la punchline ! “Ce que je fais sont des négations, qui sont des gifles. En fait, ce sont des affirmations.” Fidèle à ses écrits aphoristiques, Cioran, dans ce très rare entretien pour la télévision belge, rassemble son anti-système philosophique en sentences définitives et tranchantes. “La clé de tout ce n’est pas la mort, c’est la naissance. Le drame, ce n’est pas de mourir, c’est de naître. Tout tourne autour de ça. La conclusion à laquelle je suis arrivé, c’est qu’au fond il valait mieux ne pas naître.” Il s’agit de combattre les évidences. Et chaque moment de la vie devient de l’héroïsme. “Tous les gens qui agissent, agissent parce qu’ils ne voient pas les choses telles qu’elles sont. Et moi parce que je crois avoir vu les choses telles qu’elles sont, je n’ai pas pu agir. Je suis toujours resté en marge des actes.” De l’inconvénient d’être né.

Arnaud Lambert
Réalisateur

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4