Item 1 of 4

Disponible en location

75'

France, 2016

Production : La Huit

Programmé par François Waledisch

Français

Anglais



Musique



Résumé


Le journal filmé d’un concerto pour violoncelle et orchestre d’harmonie, de l’écriture à la création. Le compositeur cherche, tâtonne, rouspète, jubile. Le chef d’orchestre découvre la partition: “D’abord la regarder comme un tableau, de loin.” Le violoncelliste sourit : “La partie du violoncelle toute seule, ça paraît énigmatique !” Tous·tes les musicien·nes sont d’accord : “180 à la noire ! Ah non, ça, c’est pas possible !” Le compositeur avait prévenu le chef d’orchestre : “Mes tempi sont toujours trop rapides.”

L'avis de Tënk


Noir ; “takatata*takatatakata…”. Depuis la tête du compositeur jusqu’à l’orée de l’exécution, jamais le travail d’une pièce musicale n’aura été montré avec autant de détails. Compositeur, chef d’orchestre, soliste et différent·es instrumentistes ont joué le jeu de livrer leur progression, auto-filmée, aux bons soins du montage du film. Chacun·e d’eux·elles participe ainsi à une mosaïque de séquences qui s’entrecroisent avec celles d’un tournage plus contrôlé. Ces contributions sont inestimables, elles donnent ainsi une manière de contrepoint au magnifique “Prova d’orchestra” de Fellini, inversant la narration de celui-ci qui part de l’exaltation et mène au chaos. Le documentaire se rapproche pourtant du travail fellinien par l’intense et piquante comédie humaine que le film dégage et qui devrait convaincre les plus réticent·es à la musique contemporaine de déguster ce film.


François Waledisch
Ingénieur du son

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4