Item 1 of 4

Archive

23 min

Brésil, 2019

Musique originale : Carlos Sá Production : Ponte Produtoras

Programmé par L'équipe éditoriale de Tënk



Résumé


Dans la cour d’un lycée, des danseur·euses répètent des chorégraphies ultra rigoureuses sous l’œil vigilant d’un prof de danse. Une troupe rivale se met à les observer. Les tensions et les jalousies se font sentir.

L'avis de Tënk


"Swinguerra" pourrait passer pour un long clip ou pour une succession de plusieurs. Sauf qu’à y regarder de plus près, le film – projeté à l’occasion de la biennale de Venise de 2019 dans le pavillon du Brésil – excède ce format très normé. Ce qui anime ces danseur·euses au travail, ce qui les meut, dépasse la seule interprétation énergique d’une danse. Constitués de personnes majoritairement noires et non-binaires, les trois groupes de danse investissent leur art comme un espace de revendications et de luttes politiques. L’entremêlement entre la fiction et le documentaire, les échappées oniriques, la mise en récit des préparatifs précédant les répétitions jusqu’aux danses finales en costumes soulignent à quel point l’expérience intime de l’identité de chacun·e alimente la pratique chorégraphique. C’est, d’ailleurs, ce que rappelle l’intitulé : en adjoignant au terme "swingueira" (désignant un courant de danse et de musique originaire de Recife) l’idée de "guerre", "Swinguerra" rappelle l’importance pour les personnes invisibilisées de mener la lutte sur tous les fronts.

 

 

L'équipe éditoriale de Tënk

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4