Item 1 of 4

Disponible en location

71'

Iran, France, 2017

Production : Jonas FIlms, Reyhan Film

Programmé par Éva Tourrent



Résumé


“Tan” (“corps” en farsi) est un projet né de la rencontre avec Ismaïl et Alireza – membres d’un groupe de plongeurs mutilés ayant participé à la guerre Iran-Irak – et Hadi – un jeune ouvrier qui se consacre au culturisme. À travers l’histoire de ces trois personnages issus de deux générations de l’Iran contemporain, Elika Hedayat tisse une réflexion sur le corps, entre culte et mutilation, et la masculinité.

L'avis de Tënk


Corps mutilés par la guerre ou corps sculptés pour les podiums, dans les deux cas, les personnages d'Elika Hedayat incarnent l'homme idéal, héroïque. D'une génération à l'autre, le corps diminué laisse la place au corps hypertrophié. En se filmant aux côtés de ses personnages, la jeune réalisatrice s'engage personnellement et physiquement. Entièrement voilée sous l'eau ou se faisant sortir de la salle où se déroule les concours, sa présence questionne en creux celle des femmes dans cette construction sociale du genre masculin.
Ses dessins, faits d'être hybrides et difformes, renforcent le trouble et renvoient chacun à ses démons. Un questionnement qui dépasse largement les frontières de l'Iran.

Eva Tourrent
Réalisatrice et responsable artistique de Tënk

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4