Item 1 of 4

46 jours

59 min

Royaume-Uni, 2001

Musique originale : Michel Duvoisin, Mustafa Santic Production : Diverse Production

Programmé par Éva Tourrent

Anglais, Français

Français


Les films de Marc Isaacs



Résumé


Pour certains touristes britanniques peu fortunés, Calais ça signifie les vacances à bon marché et les produits détaxés. Pour d’autres “voyageurs”, venus de pays tourmentés, c’est la dernière étape (Sangatte) avant d’atteindre la Terre promise. Le film offre une confrontation saisissante entre ces deux mondes que tout sépare. Perdus au milieu de ces allées et venues, il y a aussi quelques Anglais qui se sont installés à Calais en espérant y faire des affaires et qui finalement se retrouvent endettés. Et tous semblent désemparés, pris au piège de la modernité dans cette ville de transit.

L'avis de Tënk


Réalisé juste après Lift, son court métrage multi-primé, Calais rassemble beaucoup des ingrédients du cinéma de Marc Isaacs. Le réalisateur britannique explore ici aussi un lieu unique, toujours pour les possibilités de rencontres qu’il offre. La ville portuaire permet la coexistence de différentes populations qui ne se rencontrent pas, avec d’une part ceux qui passent les frontières et de l’autre, ceux qui aimeraient les franchir. Par sa présence empathique, Isaacs réussit au fil des mois à mettre à jour l’humanité de chacun, aussi bien chez Ijaz, réfugié afghan au sourire peu à peu ébranlé par ses échecs à franchir la Manche, que chez Julia et Leslie, petits entrepreneurs venus chercher fortune en France et rattrapés par la banqueroute. Nous restent des portraits inoubliables de vies cabossées et de rêves d’une vie meilleure où les Britanniques apparaissent eux aussi comme des réfugiés. Ici, une seule certitude, la solitude et les larmes traversent les frontières et viennent nous toucher au cœur.

 

 

Éva Tourrent
Responsable artistique de Tënk

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4