Item 1 of 4

Disponible en location

13'

Allemagne de l'Est (RDA), 1991

Production : DEFA

Programmé par Federico Rossin

undefined


Les films de DOK Leipzig



Résumé


Des objets issus de l’ex-RDA – articles ménagers, drapeaux – sont mis au rebut dans une décharge en périphérie de Berlin-Est, venant rappeler l’existence d’un État disparu. Dans un geste de rupture avec le passé, le film présente ce dépotoir comme la dernière sépulture d’une société et exprime l’absurdité du temps et de l’existence.

L'avis de Tënk


Eduard Schreiber, l'un des maîtres de la dernière génération de documentaristes de la DEFA, les studios d'état de l’Allemagne de l’Est, a été un ciné-essayiste d’une grande rigueur formelle : le thème des ruines revient souvent dans son travail et trouve son apothéose dans ce portrait court mais saisissant d'une décharge en ex-RDA, qui se transforme en une réflexion vertigineuse sur la vanité des choses et de l’histoire. Dans la bande-son, Enrico Caruso chante "Fenesta ca luscive", une déchirante chanson napolitaine qui raconte l'histoire d'une jeune femme morte de chagrin à cause de la distance de son fiancé : une allégorie des deux Allemagnes ?

Federico Rossin
Historien du cinéma, programmateur indépendant

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4