Item 1 of 4

Disponible en location

70 min

Brésil, 2019

Musique originale : Domenico Scarlatti

Programmé par Lysa Heurtier

Contenant des scènes de sexe explicites, ce film est déconseillé aux moins de 18 ans.

Portugais

Anglais, Français


Les films de Cinéma du réel



Résumé


Marcelo, un dandy d’environ 40 ans, a une mémoire sans précédent. Il se souvient exactement de son enfance et même de ses vies passées. Dans l’une d’entre elles, il était Novalis, un poète allemand à la recherche d’une rose bleue. Et dans la vie actuelle, que poursuit Marcelo ?

L'avis de Tënk


Un anus, tel une bouche, déclame un poème. Le film s’ouvre sur cette image obscène, choquante, excentrique et drôle. Elle donne le ton de ce huis clos psychanalytique où Marcelo, affublé d’un peignoir en soie ou complément nu, nous raconte sa vie. Il nous laisse entrer dans sa tête et nous parle de la masculinité toxique de son père et de son frère à laquelle il s’est toujours refusé, de ses jeux avec ses amants, de sa fuite de la solitude et de sa fascination pour les artistes morts qui le rassurent. Il nous parle sans cesse, mais nous montre aussi beaucoup. Il dévoile son corps sous tous les angles, lors de rituels quotidiens et dans des tableaux oniriques où il met en scène ses fantasmes sexuels. On se demande alors si c’est en montrant ce qui ne doit pas être montré qu’il s’autorise à dire ce qui ne pouvait être dit. Cette idée atteint son apogée à la fin du film, qui nous laisse avec cette question en tête : qu’est ce que l’obscénité ?

Lysa Heurtier Manzanares
Réalisatrice

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4