Item 1 of 4

Disponible en location

11 min

France, 2013

Production : Ardèche Images Association

Programmé par Jacques Deschamps



Résumé


Comment les histoires que l’on se raconte se transmettent-elles ? Comment appréhende-t-on son histoire familiale ? Qu’en reste-t-il ?

L'avis de Tënk


Dans un plan-séquence qui compose l’essentiel du film, la réalisatrice et sa mère sont face caméra. Devant nous, se joue en silence ou à demi-mot un appel, une demande de geste d’amour qui ne viendra pas. C’est dans cette sobre mise en scène que le film nous reste en mémoire. Il nous renvoie probablement à l’avalanche des rendez-vous manqués, à ces gestes d’amour que l’on n’a pas su recevoir ou que l’on n’a pas reçus. Il nous rappelle à une violence ontologique de l’image documentaire à l’endroit des personnes filmées. Le cinéma documentaire transforme l’anonyme en personne publique.
Ce film tourné et monté quasiment seule incarne, pour une part, le mouvement apparu avec l’arrivée de la vidéo légère : le film intimiste, le journal intime qui est l’une des plus fortes secousses telluriques de ces trente ans.

Jean-Marie Barbe
Producteur, coordinateur éditorial de Tënk
et co-fondateur des États généraux du film documentaire de Lussas

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4