Item 1 of 4

48 jours

80'

Italie, Suisse, 2020

Production : Rai Cinema, Kino Produzioni, Close Up Films

Programmé par Claudia Maci

Italien

Français, Anglais


Jeunesse



Résumé


Oscar – presque plus un enfant – récupère de la ferraille pour son père qui la vend. Il passe sa vie dans des déchèteries sauvages où le reste des restes sédimente. Aux antipodes, juste à côté, il y a Stanley. Il nettoie l’église contre une hospitalité monnayée, il ramasse les fruits, mène les troupeaux, tout ce qui peut occuper son corps venu d’ailleurs. Entre Oscar, le petit Sicilien, et Stanley, le Nigérian, rien de commun en apparence. Sauf le sentiment d’être jeté au monde, de subir le même refus, la même vague écrasante de choix faits par d’autres.

L'avis de Tënk


Michele Pennetta nous raconte deux histoires qui suivent deux voies parallèles. Deux vies errant dans une solitude totale et l’absence de perspectives, partageant une île qui les retient prisonniers. Dans un arrière-pays sicilien désolé et stérile, raconté par la photographie habile de Paolo Ferrari, se meuvent ces deux âmes en peine, celles d’Oscar et de Stanley, toutes deux abandonnées par ceux qui leur avaient donné naissance. Leurs corps, pris dans la tension constante entre la fatalité d’un destin asphyxiant et l’épiphanie d’une vie qui s’autodétermine, ne trouvent un désir de liberté et de vengeance que dans de rares moments qui font résonner les vies des deux protagonistes l’une dans l’autre : Stanley danse sans réfléchir tandis qu’Oscar roule à toute allure sur son vélo. Dans un récit de regards, de silences et d’atmosphères, la caméra immerge le spectateur dans un cinéma d’écoute à la fois brut et poétique.

Claudia Maci
Directrice de l’organisation du Festival dei Popoli

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4