Item 1 of 4

Archive
84 min
France, 2022

Musique originale : Krampf Production : Kevin Elamrani-Lince

Programmé par Benoît Hické

Français
Anglais, Français retranscrit

Jeunes & bruyant·es



Résumé


Depuis 2013, le collectif Casual Gabberz prend d’assaut les dancefloors et les scènes des plus grands festivals avec sa déferlante gabber, ce son techno hardcore né en Hollande dans les années 90. Avec la sortie de leur compilation Inutile de fuir en 2017, le collectif est absorbé dans un vortex. Pendant trois ans, ses membres parcourent les scènes d’Europe, dans un périple aussi grisant qu’éreintant, accompagnés par la caméra de Kevin Elamrani-Lince. Jusqu’à ce qu’un virus fasse bugger la planète. Et déclenche une crise existentielle au sein du collectif.

L'avis de Tënk


Kevin Elamrani-Lince livre ici un film tour à tour délicat et brut, intime et collectif. Il synthétise toutes les énergies qui traversent le collectif Casual Gabberz. L’expérience est aussi visuelle que sonore. Le noir et blanc accentue une impression de fin du monde. Les séquences de tournées et de backstage, de la vie du groupe, succèdent aux plans de hangars désaffectés, d’aéroports, d’éoliennes. Le décor est rugueux et le rythme s’accélère, comme le pouls des danseurs qui dansent comme on fuirait. La fête est triste. Intense. Et après la transe, on pense. Car le film, tourné sur plusieurs années, n’est pas détaché des mouvements sociaux qui ont secoué la France. Celui des Gilets jaunes, notamment, nourrit les conversations du collectif, au moment où il doit décider de donner une autre ampleur à sa carrière en acceptant une tournée américaine. L’histoire sociale récente rattrape la techno hardcore, ainsi qu’un virus mondial qui a nettement réduit les BPM en 2020.

 

 

Benoît Hické
Programmateur et enseignant

 

 

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4