Item 1 of 4

Disponible en location

84'

France, 1995

Production : Société d'Edition Multimedia

Programmé par Vladimir Léon

Français


Histoire



Résumé


À la fin de la Seconde Guerre mondiale, suite à des négociations entre l’État d’Israël et différentes organisations juives mondiales, le gouvernement allemand décide d’indemniser les juifs rescapés des camps de concentration en leur offrant notamment une cure thermale tous les deux ans. Le tournage de ce documentaire, qui se passe principalement dans la ville d’Évian-les-Bains, met en scène la confrontation collective et les témoignages respectifs d’anciens déportés, dont Solange Najman, la mère même du réalisateur. Entre fiction et documentaire, comédie et tragédie, le film de Charles Najman raconte la vie après Auschwitz dans l’ambiance surréaliste d’un établissement thermal.

L'avis de Tënk


Comme en écho à la sacralité et au monumental du "Shoah" de Claude Lanzmann, Charles Najman invente sa petite musique pour recueillir le témoignage de sa mère, Solange, et d’autres rescapés des camps nazis - prosaïque, en déséquilibre, kitsch comme une boule à facettes de salle de bal. La mise en scène, jouant à la fiction (travellings, champs-contrechamps, et l’acteur Jean-Chrétien Sibertin-Blanc en interlocuteur dépressif), semble ici la seule possible réponse face à l’exubérance tragique de Solange, aussi bien qu’à l’horreur du camp qui nous saisit entre deux soins de cure. La nuit et le brouillard envahissent subitement les rives lumineuses du Lac Léman. L’oubli est impossible.

Vladimir Léon
Réalisateur, producteur

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4