Item 1 of 4

10 jours
26 min
France, 1995

Production : Point du Jour, Les Films du jeudi

Programmé par Jürgen Ellinghaus

Français
Anglais

Histoire



Résumé


François Crémieux avait choisi de défendre ses convictions, sa foi en l’ONU et son souhait d’une intervention européenne en ex-Yougoslavie en se coiffant du casque bleu des soldats de la force d’interposition. Revenu à la vie civile, il raconte la réalité de son expérience, le racisme ordinaire de l’armée, le trouble respect pour la force déployée par l’agresseur serbe et les multiples motivations de ses compagnons d’armes.

L'avis de Tënk


Le discours politico-médiatique ambiant de l’époque est effleuré pour être dépassé (et ainsi mis à sa place) en une vingtaine de secondes. Commence alors, dans un dispositif cinématographique des plus sobres, un monologue de 25 minutes face caméra, “tête parlante” filmée en plan serré, flot de paroles lucide et désenchanté sur une expérience personnelle sur fond de conflit géopolitique. C’est l’éloquence de son témoin alliée au minimalisme de l’intervention de Marker (qui se borne à un chapitrage et de brèves insertions – sorte de flash-backs – de photos personnelles du jeune soldat) qui font de Casque bleu un document poignant dont l’intérêt dépasse largement le seul conflit yougoslave. Une fois de plus, Marker met en pratique sa critique des habitudes télévisuelles dans leur traitement de l’image et de la parole, critique qui n’a rien perdu de sa pertinence un quart de siècle plus tard.

Jürgen Ellinghaus
Programmateur, réalisateur

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4