Item 1 of 4

Archive

40'

Japon, 1994

Production : Naomi Kawase

Programmé par Christophe Postic, Pascale Paulat

Japonais

Anglais


Fragments d’une œuvre



Résumé


Deux ans après “Ni Tsutsumarete - Embracing”, Naomi Kawase filme la vie quotidienne avec sa grand-mère (mère adoptive). Les images réconfortantes captent l’esprit du spectateur.

L'avis de Tënk


"Katatsumori" est un film d’amour, d’un amour réciproque. La grand-mère est de tous les instants, omniprésente dans le cinéma de Kawase, et ici de tous les plans. Elle résiste un peu car elle n’aime pas les gros plans dit-elle, mais c’est la manière de sa fille aimée de pouvoir la toucher, littéralement, d’entrer dans l’image pour faire corps avec elle.
Jusqu’à cette dernière séquence désarmante de légèreté et de plaisir partagé, après que la jeune Naomi nous est appararue, espiègle et ravie. Son obstination et son insistance à filmer sa grand-mère est à la mesure de son désir, celui de contenir tout cet amour et de la retenir le plus longtemps. Le film est le moyen le plus sûr de préserver ces traces d’amour.

Pascale Paulat et Christophe Postic
Co-directeurs artistiques du festival des États généraux du documentaire à Lussas

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4