Item 1 of 4

5 jours
80 min
France, 2023

Production : Pascal Privet
Anglais, Finnois, Russe, Nénètse
Français, Anglais

Fragments d’une œuvre



Résumé


Markku Lehmuskallio, finlandais, est un homme des bois devenu cinéaste. Anastasia Lapsui, née sous un tipi nénètse et petite-fille de chaman, est devenue journaliste de radio en langue nénètse et n’a jamais cessé de chanter les histoires de la toundra. Ils se sont rencontrés il y a 30 ans et depuis, ils tournent ensemble documentaires et films de fiction inspirés par la vie et les légendes des peuples arctiques de Sibérie, du Canada et de Scandinavie. Deux êtres unis pour créer un cinéma de résistance, inspiré par le souffle sacré des mythes et le rapport que les cultures du Grand Nord entretenaient autrefois avec la Terre Mère.

L'avis de Tënk


Au fil de ses voyages en Finlande et de ses retrouvailles avec ses ami·es Anastasia et Markku, Pascal Privet a composé ce film qui est à la fois le portrait d’un homme et d’une femme cinéastes, habité·es tous deux de l’esprit de la Terre (comme Markku le dit lui-même), et l’évocation d’un certain art de vivre et de faire du cinéma. Il accomplit ainsi un geste précieux. En les filmant dans ces paysages du Grand Nord et parmi les éléments qui sont la substance même de leurs films, en enregistrant leurs paroles (en nénètse, en finnois) et les chants d’Anastasia, Pascal Privet nous rend sensibles aux enjeux qui leur sont propres, à leur responsabilité à l’égard du peuple nénètse. « Il est facile de filmer une culture qu’on ne connaît pas, d’en montrer l’aspect extérieur, mais ce que les gens pensent, l’image ne le montre pas. » Ce constat, formulé par Markku, dit à la fois l’ambition de leurs films et l’humilité de leur démarche commune. Elles sont toutes deux également bouleversantes.

 

 

Fabien David
Programmateur du cinéma Le Bourguet de Forcalquier

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4