Item 1 of 4

Archive

135'

Pays-Bas, Italie, 2019

Production : Atoms & Void

Programmé par Tom Bidou

Russian

French, English


Festivals



Résumé


Les funérailles nationales organisées pour Joseph Staline furent le point culminant du culte de sa personnalité. Puisant dans des images d’archives, le très grand cinéaste Sergei Loznitsa compose une symphonie sidérante qui regarde l’Histoire droit dans les yeux. À la fois grotesque et sublime, “State Funeral” met à nu le régime de la terreur.

L'avis de Tënk


1953, les funérailles nationales organisées en l'honneur de la mort de Staline forment un point culminant du culte de sa personnalité. L’événement a autant été mis en scène qu’abondamment filmé, raison pour laquelle le fonds d’archives écumé par Sergei Loznitsa recèle de richesses. Au profit d’un travail de montage sidérant sur la matière visuelle et sonore, le cinéaste compose une symphonie détaillant chaque phase de ce rituel grotesque et macabre. Étant avant tout question d’un spectacle, aussi funéraire soit-il, le film dévoile sa nature, montrant la portée symbolique de la mort de Staline telle que vécue par la foule. Face à ces milliers de corps prosternés devant la figure du tyran, on lit un effroi mettant à nu le régime de terreur que fut l’Union soviétique sous le régime de Staline. Plaçant le spectateur au cœur du collectif, Loznitsa impose de regarder l’Histoire droit dans les yeux. Aussi sublime que perturbant, "State Funeral" saisit la puissance de l’image documentaire pour la restituer au peuple.

Tom Bidou
Visions du Réel

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4