Item 1 of 4

45 jours

6'

Angleterre, 2021

Production : Toby Bull, Isidore Bethel

Programmé par Aurélien Marsais

Anglais

Français


Famille



Résumé


Dans la campagne britannique, le réalisateur Toby Bull observe les moutons qui vivent sur le terrain où ses parents ont été enterrés il y a plusieurs années. Au téléphone avec son frère, ils entament une conversation sur les modes de communication entre le monde animal, celui des vivant·es et celui des mort·es. Un regard original sur le deuil, abordé avec humour et tendresse.

L'avis de Tënk


Dans cette forme courte, qui n’excède pas six minutes, Toby Bull vient aborder avec pudeur et légèreté la question du deuil et, par extension, de la disparition en général. Ce coup de fil, attendu ou pas, fonctionne comme un activateur de parole pour le cinéaste, qui semble avoir divagué au fil de son observation du lieu. Les ovins qui viennent brouter sur la tombe de ses parents sont-ils conscients des morts sous terre ? Les morts sont-ils conscients de leurs visiteur·ses, qu’ils et elles soient humain·es ou animaux·ales ? Qu’en est-il au final de la coexistence et de la perméabilité entre le monde des morts, le monde des vivants, et le monde animal ? Dans ce moment d’observation mutuelle entre Toby Bull et les moutons, des questions métaphysiques surgissent, liées semble-t-il à la “forme d’intimité” que suggère la situation.

Aurélien Marsais
Programmateur, producteur

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4