Item 1 of 4

Archive

50 min

France, Belgique, 2017

Production : Amélie Derlon Cordina, ARGOS CENTRE FOR ART AND MEDIA BRUSSELS

Programmé par Bénédicte Liénard, Mary Jimenez

Français, Anglais

Français, Anglais


Essais



Résumé


À Bruxelles, une Palestinienne, un Daghestanais, un Islandais et une Française se livrent à différentes performances mettant en jeu des histoires séculaires - chrétiennes notamment - dont l’imagerie a imprégné la culture occidentale. Par le biais de ces gestes et paroles d’emprunt, des récits personnels émergent qui disent l’éloignement de chacun à son environnement et à sa culture d’origine, rupture recherchée plutôt que subie, mais jamais complètement accomplie. Tout se déroule à Bruxelles. Cette précision géographique fait sens. Cette ville, Bruxelles, fabrique peut-être mieux qu’ailleurs un déshéritage imparfait qui conduit à l’errance.

L'avis de Tënk


Amélie, la jeune réalisatrice, est arrivée à l'atelier du SIC (Sound Image Culture) avec un projet dont elle n'avait que le premier plan : la mise en place du Templum. Mystérieux, drôle, métaphorique. Ce n'était qu'un plan, mais nous y devinions l'univers d'une cinéaste.
Parfait titre pour ce poème cinématographique, "Saints'Game" joue d'une dévotion sans religiosité. Sa spiritualité s'ouvre sur les autres dans la simplicité de ses moyens qu'il affirme dès le départ. "Un film pauvre". Un film artisanal, qui se fabrique au jour le jour dans l'espace "secret" d'Amélie. Loin, très loin de l'industrie.
Une histoire de profanation que le film restaure, rendant sacré les gestes, signes, mots de la mémoire et par là, le cinéma lui-même.

Mary Jimenez et Bénédicte Liénard
Réalisatrices

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4