Item 1 of 4

Archive

75 min

France, 1996

Production : Les Films de l'Astrophore

Programmé par François Waledisch

Français

Anglais



Écoute



Résumé


Un cinéaste rencontre une femme. Par petites touches, il filme avec sa caméra vidéo des moments de leur vie, des objets, des lieux. Après un an de tournage, 75 minutes de vidéo racontent l’histoire d’un lien tissé dans le quotidien – le jeu, l’intimité – et sublimé par le désir.

L'avis de Tënk


Tout d'abord le silence ou presque. Constamment, tout au long du film, "l'ambiance synchrone" du plan, par la rupture ou la durée, révèle la variété des couleurs de fonds d'air généralement anonymes.
À l'image, un reflet, un flou, une ombre ou une bouche esquissent des présences fugaces. Alain Cavalier et sa mie monologuent ou dialoguent sans qu'on ne voie leurs visages. L'impression d'entendre un travail classique de voix off est vite désamorcée par la révélation d'un hors champ joué en son direct. Dans l'intimité de la caméra, les variations de présences, de dynamiques, d'espaces imprimés par la voix et aussi les limites même du micro caméra en enregistrement automatique convoquent une oreille amoureuse.
Un espace d'écoute ainsi ouvert nous invite à voir autrement, à jouir, par delà l'amour naissant du couple à l'écran, de l'union féconde de l'image et du son !

François Waledisch
Ingénieur du son

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4