Item 1 of 4

Disponible en location

136'

Portugal, 2014

Production : Uma Pedra no Sapato, TERRATREME FILMES

Programmé par Julia Pinget

Portugais

Français, Anglais


Écologie



Résumé


En 2008, l’industrie touristique florissante du Cap Vert a été stoppée net. La construction de stations balnéaires par des compagnies étrangères a dû être interrompue à cause d’une pénurie de sable, provoquant l’euphorie des hommes d’affaires de Mauritanie. Des files de camions sont parties vers Nouakchott, d’où de nombreux bateaux partaient approvisionner les constructions touristiques du Cap Vert. Le film commence à Lisbonne, sur un cargo, et suit une route qui retrace ces voyages journaliers, montrant les transformations que ces échanges produisent sur le paysage physique et humain de l’île.

L'avis de Tënk


Des scaphandres déambulent dans l'image tels des spectres d'une planète inhabitable. Des hommes s'affairent dans un lieu où gisent les carcasses de notre monde marchand et mondialisé. "As Cidades e as Trocas" nous plonge dans un petit morceau de monde, une île. Dans ce territoire condensé, le film en révèle les strates, les blessures, les rêves de richesses qui n'auront été que des chimères… celles d'un tourisme de masse pourvoyeur de bonheur, qui se sera finalement détourné de l'île, laissant derrière lui, dans le paysage, les traces de l'inachevé.
Le cinéma de Luisa Homem et Pedro Pinho, également collaborateurs sur "L'usine de rien", réussit, touche après touche, à révéler un paysage pluriel où l'on perçoit tout à la fois la riche histoire des lieux et leur survivance face à l'engloutissement de l'uniformisation.

Julia Pinget
Réalisatrice

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4