Item 1 of 4

5 jours
31 min
Canada (Québec), 1994

Production : ONF / NFB
Anglais, Français
Français

Coups de cœur



Résumé


Un photographe en reportage en Jamaïque tombe en panne en plein ghetto, dans un secteur réputé violent. Forcé d’attendre, des jours et des jours, que son automobile soit réparée, il se replie sur lui-même, sous le choc. Puis, peu à peu, il ouvre les yeux, réapprend à écouter, accepte d’être ailleurs. Impossible pour lui maintenant de rapporter des photographies d’une jolie femme sur la plage. Elles ne diraient rien de la Jamaïque.

L'avis de Tënk


Une boîte noire pour entrer dans le cerveau du narrateur et rembobiner les faits passés, un soleil de plomb dans une teinte saturée d'orange… Difficile de ne pas voir la patte du futur réalisateur hollywoodien dans ce court métrage réalisé en 1994 pour l'Office national du film du Canada. Denis Villeneuve se joue ici des codes de la SF pour mieux interroger les représentations. La voix off ne peut être plus claire : « La réalité n'est pas un film, sortez de vos images ! Arrêtez votre cinéma, réveillez-vous ! » S'en suit une plongée dans l'envers du décor, essai documentaire et vraie tentative d'approcher ce qu'est la vie dans le ghetto de Trench Town. Faute de rencontrer Miss Monde 1976, on y croise des chiens qui errent sur la route, un mécanicien qui invente les parties manquantes d'un manuel de réparation et surtout une jeunesse désœuvrée qui veut du travail et chante ses idées alors que le temps semble se dilater sans fin. Une pépite de cinéma à savourer sans modération.

 

 

Éva Tourrent
Responsable artistique de Tënk

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4