Item 1 of 4

Disponible en location

76 min

Luxembourg, Belgique, 1997

Production : Artemis productions, CBA (Centre Bruxellois de l'Audiovisuel)

Programmé par Javier Packer Comyn

Roumain

Français




Résumé


Le parcours de trois jeunes femmes roumaines en quête d’un mari occidental, sur fond de conflits familiaux, de boulot précaires, de rêves inaboutis. Pour trouver cet homme, elles ont recours aux petites annonces et aux agences matrimoniales. Autour d’une photo ou d’une lettre d’Italie ou ailleurs, elles brodent le feuilleton du bonheur, dont elles incarnent les tristes héroïnes.

L'avis de Tënk


Au moment où sort en salle en Belgique et en France le film "Seule à mon mariage", premier long-métrage de fiction de la cinéaste belge Marta Bergman, il paraissait important de s’attarder sur son travail documentaire, et plus particulièrement sur "Un jour, mon prince viendra…" tourné en 1996 et dont le sujet préfigurait celui de sa fiction. Marta Bergman fait partie de ces cinéastes qui ont un rapport au réel très fort et dont l’observation attentive et bienveillante de la complexité des situations et des sentiments humains qu’elle rencontre lui permet de faire émerger dans ses films de vrais personnages denses, puissants, éloignés de tout cliché. Elle dresse/esquisse en fiction et en documentaire, le portrait de femmes dont elle fait émerger une force et une dimension épique. Ces contextes réels qui ont nourri ses films ne sont ni des décors humains, ni des faire-valoir d’authenticité ou de réalisme. Marta Bergman s’empare de ce matériau et le travaille pour faire émerger un récit d’une grande force. Là où "Un jour mon prince viendra" évoque plutôt le fantasme de l’homme occidental, "Seule à mon mariage" déploie la quête d’un amour idéal et d’émancipation.

Javier Packer Comyn
Secrétaire général du Centre de l'audiovisuel à Bruxelles - CBA

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4