Item 1 of 4

Disponible en location

53 min

France, 1997

Production : Les Films du Poisson

Programmé par Sylvain Bich



Résumé


Ce film est un hommage à Jean Eustache, grand cinéaste français peu connu et disparu. Au fil des lieux, des témoignages, des images et des sons, ce film esquisse le portrait du cinéaste et fait revivre, pour un moment, son œuvre et sa vie. Peu à peu, s’élabore ou transparaît la méthode empruntée par Eustache. Jean Eustache, toujours en marge de la Nouvelle Vague, a influencé et marqué toute une génération.

L'avis de Tënk


Loin du portrait hagiographique, cette "peine perdue" est l’histoire d’une quête, celle d’un réalisateur pour le travail d’un autre réalisateur. Le film se présente d’ailleurs comme un film noir : image noir et blanc très contrastée, quasi saturée. Angel Díez Alvarez se mue alors en enquêteur, exhumant des extraits comme autant d'indices, recueillant les témoignages de ceux qui ont côtoyé Eustache. Se faisant, il cherche moins à cerner l’œuvre d’un cinéaste qu’à en comprendre ce qui la charpente, ce qui la parcourt de bout en bout, cette quête vaine que poursuivait Eustache… Une "enquête" dans une œuvre passionnante dont le film nous donne toute la cohérence, ainsi que l’envie et la nécessité de (re)voir les films de Jean Eustache.

Sylvain Bich
Projectionniste

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4