Item 1 of 4

Archive
40 min
Allemagne, 2016


Programmé par Jürgen Ellinghaus

Italien, Allemand
Français, Anglais

Arts



Résumé


Le portrait d’une maison sans murs porteurs. Un dôme audacieux en béton, un espace ouvert - en plein milieu des étranges formations rocheuses d’une côte accidentée faite de granit rougeâtre. La maison a appartenu à l’actrice Monica Vitti et au réalisateur Michelangelo Antonioni. Le vide de la “coupole” et la qualité déserte du site sont le point de départ de spéculations : apparemment par hasard, des personnages rentrent dans l’image et pénètrent dans le dôme, sur la forme duquel semble encore flotter aujourd’hui l’utopie d’un concept alternatif de vie et d’habitat.

L'avis de Tënk


C’est par des sentiers discrets que l’on s’approche de l’édifice futuriste. À première vue blockhaus un peu délabré, il se révèle structure légère et espace lumineux, point de vue privilégié sur la vaste mer… C’est de la rencontre de l’architecte Dante Bini, inventeur de la coque en béton habitable devenue célèbre sous la dénomination de “Binishell”, et du couple Antonioni - Vitti que serait né, à la fin des années 1960, ce dôme, lieu de villégiature et de travail (“Zabriskie Point” aurait-été écrit ici), un temps refuge du cinéaste et de sa muse. L’astucieuse méthode de construction de Bini combinée aux exigences d’Antonioni qui fera intégrer des fenêtres dont les dimensions ne sont pas sans rappeler le Panavision 2.35, format préféré du maestro, permettra à Antonioni de bénéficier à la fois d’un rempart vers l’extérieur, ses furies climatiques et politiques, et d’un espace intérieur sans entraves. Au-delà de la simple révélation d’une note de bas de page de l’histoire du cinéma, “La Cupola”, dans sa démarche même, nous invite à une méditation sur la nécessité de l’éloignement et le respect de la sphère privée, autant personnelle qu’artistique.
Jürgen Ellinghaus
Réalisateur

Jürgen Ellinghaus
Réalisateur

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4