Item 1 of 4

Archive

52 min

France, 1984

Production : RM Arts

Programmé par Federico Rossin



Résumé


Carolyn Carlson crée en 1983 à la Fenice de Venise son légendaire solo “Blue Lady”, une chorégraphie improvisée, sur une musique de René Aubry, qui a fait le tour du monde depuis. Labarthe est là, pendant les répétitions et la première, et livre un film qui reflète bien le magnétisme de la performance de la danseuse-chorégraphe.

L'avis de Tënk


La filmographie monumentale et multiforme d'André S. Labarthe est le reflet de sa culture d’encyclopédiste dandy et de son insatiable appétit pour le mystère du geste de création. Labarthe savait détecter avec sa caméra-baguette le bon regard et la forme juste pour dresser le portrait d’un artiste. À Venise, en 1983, il filme la genèse de la création du nouveau spectacle solo de Carolyn Carlson. Une semaine avant que la forme définitive du spectacle n’ait été trouvée, Labarthe capte les moments de tension créatrice où l’artiste accouche peu à peu de son œuvre, où elle réfléchit, doute, répète, hésite, commente son propre travail, improvise, élabore la chorégraphie et la mise en scène. Devant nous prennent forme différentes séquences du ballet et ses personnages.

Federico Rossin
Historien du cinéma, programmateur indépendant

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4