Item 1 of 4

Archive

90'

Algérie, France, 2019

Production : Katia Kameli

Programmé par Annick Peigné-Giuly

Arabe, Français

Français, Anglais


Algérie, s'inventer un cinéma décolonisé



Résumé


“Le Roman algérien” est un film pensé en trois chapitres qui nous éclaire de façon sensible sur les relations complexes d’une nation à son histoire et le rôle des images dans la construction de son roman national et de ses archétypes.

— Chapitre 1 (16’) : une immersion dans l’Histoire algérienne et dans la mémoire des hommes au travers d’une collection d’images dans un kiosque, rue Larbi Ben M’Hidi, à Alger.

— Chapitre 2 (34’) : la philosophe Marie-José Mondzain nous offre une relecture du “Roman algérien - Chapitre 1”.

— Chapitre 3 (45’) : Fidèle à son approche critique, Marie-José Mondzain, qui est née en Algérie, s’efforce de déceler le signifiant dans l’iconographie d’un roman national et familial.

L'avis de Tënk


Partant d’un petit kiosque de cartes postales anciennes comme dérisoire mémorial de l’histoire algérienne, l’artiste plasticienne interroge le rôle des images — ou de l’absence d’images — dans la représentation du patrimoine colonial de l’Algérie, de la décolonisation et des années noires… bref, dans la construction de son roman national. En trois chapitres distincts, Katia Kameli livre une réflexion sur la fabrique des images ou des symboles (le drapeau !). En compagnie éclairée de la philosophe Marie-José Mondzain et d’extraits de films d’Assia Djebar, elle entame une critique qui déborde le cadre algérien sur nos rapports aux récits, aux idéologies et aux images qui les façonnent.

Annick Peigné-Giuly
Directrice artistique du festival Corsica.Doc

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4