Item 1 of 4

Archive

20'

Allemagne, 2017

Musique originale : Anna Kohlweis Production : Kultur Niederösterreich, Wien Kultur

Programmé par Carolin Ziemann

Anglais

Français


Festival DOK Leipzig 2018 - Compétition allemande court métrage


Les films de DOK Leipzig



Résumé


“Erich Taschek, le père de la réalisatrice Michaela Taschek, fut pendant longtemps un homme sociable, qui aimait s’amuser. Mais “Eichi” s’est peu à peu transformé en un solitaire taciturne s’enfermant dans sa cave pour construire des maquettes et ne sortant presque jamais de chez lui. Après sa mort, la réalisatrice utilise des photos et des films de famille pour élaborer une extravagante théorie sur l’existence d’un double de son père ; c’est pour elle l’occasion de donner la forme d’une intrigue à un sentiment d’aliénation tenace. Un essai sur la disparition et sur la puissance de projection qu’offre l’image “documentaire”.” (Esther Buss - DOK Leipzig)

L'avis de Tënk


Le père de Michaela Taschek était un homme ouvert, de bonne humeur et toujours prêt à plaisanter. Jusqu'à ce qu'il disparaisse. Avec cet essai expérimental, la fille part à la recherche de son père disparu et trouve… un sosie.
Elle entame une enquête cinématographique qui révèle sa propre incapacité, en tant qu'enfant, à reconnaître la maladie mentale qui a changé son père au point de le rendre méconnaissable. Michaela constate seulement que son père semble soudainement être quelqu'un d'autre – et soupçonne un sosie.
À l'aide de photos et de films de famille, la réalisatrice explore sa théorie extravagante et réalise finalement que c'était une occasion pour elle de vivre avec le sentiment d'aliénation qui la ronge. Un essai sur la disparition et le pouvoir de la projection.

Luc-Carolin Ziemann
Programmatrice, auteure et formatrice cinéma

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4