Item 1 of 4

Available for rent

55'

France, 2004

Production : On line productions

Programmed by Arnaud Lambert

French


Spoken word



Synopsis


Pour beaucoup d’Italiens il est le “cattivo maestro” (le mauvais maître), un universitaire renommé et révolutionnaire marxiste, longtemps chef présumé des Brigades Rouges et soupçonné d’être le commanditaire du meurtre d’Aldo Moro en 1978. Ce troisième volet de l’entretien, riche et d’autant plus passionnant qu’il rejoint les grands enjeux politiques contemporains, porte sur la critique du capitalisme globalisé développée dans le best-seller “Empire”. Des notions aussi importantes que la fin de l’État-nation, l’avènement de la multitude, les formes biopolitiques et juridiques de la mondialisation, les technologies de pouvoir ou les communs, sont analysées dans leur compénétration. Les constats dressés en ce début des années 2000 décrivent les mouvements d’un monde qui est plus que jamais le nôtre. Indépassable optimiste, Negri veut inventer les formes nouvelles de la démocratie de la multitude !

Tënk's opinion


Les trois parties qui composent cet entretien avec Toni Negri nous plongent dans une existence extraordinaire, qui a épousé la plupart des luttes de la gauche anti-communiste, jusque dans ses contradictions les plus extrêmes. De l’action catholique d’après-guerre à l’organisation de la grève générale dans les immenses usines vénitiennes, de l’approche théorique universitaire à l’action militante la plus concrète, de la critique sociale à la violence armée lors des terribles "années de plomb", Toni Negri a connu, en acteur, toutes les grandes ruptures de l’histoire du gauchisme. Son récit, qui laisse affleurer un indéboulonnable optimisme (et aussi quelques souvenirs traumatiques d’une grande violence), est un témoignage d’une valeur inestimable sur l’espoir révolutionnaire et l’émancipation des hommes par la lutte politique.

Arnaud Lambert
Réalisateur

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4