Item 1 of 4

Archive

65'

Burkina Faso, France, 2019

Production : Tarmak films, Productions métissées

Programmed by Olivier Barlet

Mooré

Français, Anglais


Société



Synopsis


Au cœur de Ouagadougou, une carrière de granit où près de 2 500 personnes, adultes et enfants, travaillent dans des conditions dantesques, en marge d’une société qui refuse de les voir. Mais en 2014, la révolution est passée par là et a soufflé sur les esprits, un vent d’émancipation et d’espoir. Une certaine audace… Et voilà que les mineurs envisagent un avenir meilleur en se libérant du joug des intermédiaires pour vendre directement le fruit de leur travail. Le film est une plongée dans la vie de ces mineurs, dans la tendresse inattendue autant que dans la profondeur d’âme et de réflexion dont ils font preuve.

Tënk's opinion


Ce documentaire va loin. Parce qu'Aïcha Boro fait le lien avec la révolution au Burkina, attentive à l'auto-organisation pour éviter les intermédiaires et décider collectivement. Parce qu'elle a passé le temps qu'il fallait pour déceler les personnes clefs de cet univers aux règles bien établies. Parce qu'elle place ces personnages dans le temps, en dignité, sans pathos, à la lumière des rapports de force économiques et relationnels. Parce qu'elle est interlocutrice plutôt qu'intervieweuse, laissant les protagonistes interroger son geste de cinéma. Ce que disent ces exclu.e.s est d'une admirable pertinence et profondeur humaine. C'est ainsi que ce trou à Ouagadougou est une tranche du monde, et l'interrogation de son devenir.

Olivier Barlet
Critique de cinéma et rédacteur pour Africultures

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4