Item 1 of 4

Archive

120'

France, Algérie, 2008


Programmed by Sylvain Baldus

undefined


Société



Synopsis


Le 1er novembre 1954, près de Ghassira, un petit village perdu dans les Aurès, un couple d’instituteurs français et un caïd algérien sont les premières victimes civiles d’une guerre de sept ans qui mènera à l’indépendance de l’Algérie. Plus de cinquante ans après, Malek Bensmaïl revient dans ce village chaoui, devenu “le berceau de la révolution algérienne”, pour y filmer, au fil des saisons, ses habitants, son école et ses enfants.

Tënk's opinion


À travers les portraits de quelques habitants d’un petit village des Aurès au passé emblématique, Malek Bensmaïl réussit à prendre le pouls d’une Algérie rurale en laquelle résonnent toujours les cicatrices de l’Histoire. En s’appuyant sur une mise en scène admirablement structurée, il tisse patiemment le canevas d’un quotidien aride où se dévoilent progressivement les enjeux portés par le titre énigmatique et beau de son film. "La Chine est encore loin", fruit d’un long et rigoureux travail d’immersion, dévoile une réalité contemporaine puissamment allégorique !

S.B.

 


Voir la présentation de
La Chine est encore loin
sur Le Blog documentaire

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4