Item 1 of 4

Available for rent

63'

Italie, 2017

Original music : Benedetta Gelati Production : Rai Cinema, Minollo Film, CamerAmano

Programmed by Daniela Persico

Italien

Français, Anglais


Les films du festival de Locarno



Synopsis


Depuis des siècles, chaque année, le 8 septembre, des myriades d’essaims de fourmis ailées arrivent sur le Monte delle Formiche. Comme des nuages qui obscurcissent le ciel, les petits insectes s’accouplent dans un vol merveilleux avant que tous les mâles ne meurent et tombent, exténués, sur le parvis de l’église dressée en haut de la montagne que l’on appelait jadis “Santa Maria Formicarum”. Le vol nuptial resplendit telle une apparition extatique devant les yeux des curieux, des touristes et des fidèles, qui se pressent chaque année pour admirer et célébrer la fête dédiée à la “Vierge du Mont des Fourmis”. Cet événement est le point de départ du film, qui s’interroge sur la nature de ces insectes et de l’être humain.

Tënk's opinion


"La nature ne connaît ni passé ni avenir… le présent est son éternité… et j'exalte toutes ses œuvres" : cette citation est la clé pour aborder ce film dont la figure est la précarité du geste cinématographique mais aussi sa capacité à nous proposer un présent éternel. Dans cette enquête ethnographique autour d'un rituel d'accouplement des fourmis volantes, qui a marqué des générations de locaux et de touristes curieux, l'espace est laissé au paysage (comme déjà dans "Brasimone", le précédent documentaire de l'auteur) exploré dans ses plis et sa lente évolution comme s'il s'agissait du visage d'un acteur. Suspendu entre le charme énigmatique du cinéma de Franco Piavoli et l'éloignement des mouvements de la caméra visant à souligner une tension inhérente au paysage, le documentaire s'appuie sur le grain des images en pellicule pour établir une nouvelle position du spectateur, suspendu entre mémoire et modernité.

Daniela Persico
Programmatrice et critique

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4