Item 1 of 4

Available for rent

140'

États-Unis, 2002

Original music : Dirk Powell Production : Kartemquin Films, SenArt Films

Programmed by Claire Simon

Anglais

Français


Les films de Steve James



Synopsis


Alors qu’il était étudiant dans l’Illinois, Steve James s’est porté volontaire en tant qu’“Advocate Big Brother” auprès de Stevie Fielding, un adolescent turbulent. Bien qu’ils aient perdu le contact, Steve retourne voir son jeune ami dix ans plus tard et le retrouve à un carrefour de sa vie : Stevie est accusé d’avoir agressé sexuellement une jeune membre de sa famille, accusation qui amplifie la discorde déjà existante au sein de sa famille élargie. Réintégrant sa vie de cinéaste et d’ami, Steve tente d’être un soutien pour Stevie dans ces circonstances difficiles.

Tënk's opinion


Stevie est un film très singulier où le réalisateur est un acteur du film à part entière. Il est le "Grand Frère" du passé qui revient inquiet et coupable d’avoir laissé ce jeune Stevie turbulent, délinquant et victime, se mettre dans des difficultés grandissantes qui le mènent en prison, puis une fois dehors à commettre de nouveaux crimes. Steve James accompagne Stevie dans ses démarches, dans sa vie et le film nous donne à voir à travers son sursaut de responsabilité les situations difficiles que Stevie crée, affronte et développe. La caméra filme les deux personnages, le réalisateur et le protagoniste, alternant les plongées dans les cauchemars de Stevie et le regard, l’aide que Steve James réalisateur et citoyen essaye de lui apporter, et surtout le rêve qui l’anime de sauver Stevie de son enfer. On voit donc ici un point tout à fait limite du cinéma documentaire où le réalisateur est sur deux fronts : le film et la responsabilité sociale. Ce n’est pas le film pour le film c’est le film pour Stevie.

Claire Simon
Réalisatrice

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4