Item 1 of 4

Available for rent

9'

Italie, 1965

Original music : Egisto Macchi Production : Nexus Films

Programmed by Daniela Persico

Italien

Français, Anglais


Les films de Luigi Di Gianni



Synopsis


À Montesano dans le Salento, pendant les festivités qui ont lieu en août en l’honneur de Saint Donat – le patron des épileptiques et des malades mentaux·ales – ont lieu d’étranges phénomènes et rituels, fruits d’une puissante suggestion collective. Luigi Di Gianni, maître du documentaire anthropologique, filme avec une force dionysiaque les fidèles agité·es et hurlant·es comme dans un rite païen, montrant comment la liturgie catholique succombe à la fureur primitive de la religiosité populaire.

Tënk's opinion


Il s'agit ici du premier film que Luigi Di Gianni réalise en collaboration avec l'ethnologue et photographe de terrain Annabella Rossi. Rare figure féminine au sein d'un groupe de chercheur·euses italien·nes de l'époque, Rossi s'est concentrée sur les rituels des Pouilles, de la Basilicate et de la Campanie, accordant un espace à la présence féminine, souvent fortement déstabilisante par rapport au pouvoir de l'Église. Dans cette première œuvre commune, qui suit une célèbre procession, l'attention s'attarde à plusieurs reprises sur un épileptique, immortalisé par le tournage emphatique de Di Gianni, qui est amené auprès du saint dans l'espoir d'une guérison. Mais le moment le plus fort s’incarne dans le choix cinématographique de filmer d'en haut la torsion des fidèles en prière dans une nuit sans fin. La partition expérimentale d'Egisto Macchi souligne le côté anti-naturaliste du cinéma de l'auteur.
 

Daniela Persico
Programmatrice et critique

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4