Item 1 of 4

Available for rent

60'

Russie, 2016

Production : École du nouveau cinéma de Moscou

Programmed by Jimmy Deniziot, Roxanne Riou



Synopsis


Le poète lit des poèmes à travers la fenêtre barrée d’un hôpital psychiatrique ; une petite fille mongole allume un feu dans un fourneau et souffle sur la flamme comme s’il s’agissait d’un hurlement de loup dans la steppe. Comme le feu, le film se développe de lui-même dans un montage rythmique de mouvements.

Tënk's opinion


Sous les auspices d’un écrit gnostique sur un enseignement secret — donc excluant —, Nadya Zakharova se place aux côtés de marginaux. Entourés d’animaux, le visage baigné de lumière, ces errants sont des figures de la sainteté. À la faveur du montage, un enfant est un groupe de mésanges affamées ; un ours dans une cage, poète derrière les barreaux d’une fenêtre ; un livre dans la boue, un agneau entravé… Le titre tend vers une vitalité dont l’envers est la destruction. Pourtant, l’eau est peut-être l’élément primordial du film. Mais comment distinguer le bruit de la pluie de celui d’un feu qui crépite ou des roues d’un chariot ? Les rapports entre eux dans la mémoire de notre communauté humaine sont innombrables. Comme entre la neige dans la nuit et les étincelles d’un foyer… Averses de lumière.

Jimmy Deniziot et Roxanne Riou
Pré-sélectionneurs pour les États généraux
du film documentaire - Lussas

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4