Item 1 of 4

3 days

71'

États-Unis, 1948

Production : Target Films

Programmed by Federico Rossin

Anglais

Français


Histoire



Synopsis


Strange Victory est le premier film documentaire antiraciste américain d’envergure. Au milieu des grands espoirs du boom économique de l’après-guerre, Leo Hurwitz, en bon provocateur politique, pointe les contradictions entre les idéaux de la victoire des Alliés contre le nazisme et les aspects persistants du fascisme dans la société américaine. Hurwitz juxtapose, comme dans un collage moderniste, des scènes d’archives à des séquences tournées – à la fois documentaires et reconstituées. Et il pose la question suivante : “Pourquoi les idées du perdant sont-elles toujours vivantes au pays du gagnant ?”.

Tënk's opinion


Voilà bien l’un des plus grands documentaires états-uniens. De ces chefs d’œuvre pas assez connus qu’il convient de redécouvrir à notre époque.
La seule production de Target Films est un acte d’accusation impitoyable et efficace contre l’Amérique de l’après-guerre : un film de montage qui témoigne de l’activité de Hurwitz et de sa cohérence politique (malgré les persécutions qu’il subit) pendant la période la plus sombre du maccarthysme. En convoquant un large choix de matériaux divers et grâce à sa longue expérience des archives filmiques, Hurwitz structure son discours en deux parties dialectiques. La première relate les efforts des États-Unis et des Alliés pour vaincre par les armes le nazisme et le fascisme. La deuxième décrit, dans une syntaxe cyclique et sous forme d’essai, comment la guerre froide et la chasse aux sorcières de McCarthy ont objectivement favorisé la résurgence du fascisme et du racisme en Europe et en Amérique.

Federico Rossin
Historien du cinéma, programmateur indépendant

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4