Item 1 of 4

Archive

25'

États-Unis, 2016


Programmed by Christophe Postic, Pascale Paulat

Saramaka, Anglais

Français, Anglais


Fragments d’une œuvre



Synopsis


C’est en 1998, dans le village de Bendekonde, au Suriname, que Ben Russell entend parler de la légende du “Cannibale Blanc”. Le film fait le portrait de ce mystérieux néerlandais, qui vit dans la jungle et répare les moteurs des canots. En deux ans passés dans ce village, jamais Russell n’a vu traces de ce blanc mythique, accusé par les locaux de manger les enfants. Un film-quête à la recherche de celui qui est à la fois un membre fort utile à la communauté, mais qui rappelle et représente aussi, de par sa seule présence physique, un violent passé colonial.

Tënk's opinion


Les enfants jouent… au monstre qui mange les enfants. Règle du jeu : le monstre est masqué, car en réalité aussi personne ne l’a vu. Russel aime à son tour jouer des faux-semblants avec ce film qui entretient le doute – suspens du montage – tout en le dissipant par le témoignage et le dévoilement, fréquent pour lui, du dispositif. C’est l’homme blanc le cannibale, dans cette inversion du mythe. Le film comme redresseur de torts et surtout, jeux de fabulation.

P.P. et C.P.

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4