Item 1 of 4

Available for rent

63'

France, 2016

Production : Z'azimut films

Programmed by Olivier Barlet

Arabe

Français, Anglais


Féminismes



Synopsis


Tunis aujourd’hui. Trois femmes, trois témoignages. Houda, Mabrouka et Faouzia ont en commun le tasfih, un rituel magique qui vise à protéger les jeunes filles de toute pénétration, désirée ou subie, avant le mariage. Le sortilège “ferme” les fillettes, et “ouvre” à nouveau les jeunes femmes à la veille de leur nuit de noces. “Le Verrou” parle du corps féminin, de ses représentations dans l’espace public et privé, de la place des femmes dans l’intimité, la famille, la société tunisienne, et propose une réflexion sur un héritage tiraillé entre traditions et profond besoin d’émancipation.

Tënk's opinion


Toutes deux issues du journalisme, les deux réalisatrices ont voulu interroger la persistance du culte de la virginité dans la société maghrébine. En Tunisie, le rituel du tasfih est un verrou symbolique. Protection ou détermination ? Le film ne porte pas de jugement mais les témoignages des trois femmes montrent l'emprise de la société sur leur corps. Elles ont le courage de parler de ce qui ne se dit pas, abordant de fait la condition de la femme, dévoilant comme Houda peu à peu leur visage à la caméra. Une croyance n’est pas une ceinture de chasteté mais la volonté de la mère protectrice fait force de règle, castratrice de toute velléité d’émancipation. Par quels ressorts l’opprimée impose-t-elle l’oppression à ses propres enfants ? Les respirations poétiques du film donnent leur souffle à ces interrogations.

Olivier Barlet
Critique de cinéma et rédacteur pour Africultures

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4