Item 1 of 4

Available for rent

124'

Canada, 1982

Production : ONF / NFB

Programmed by Pascale Paulat, Christophe Postic

Français (Québec)

Français, Anglais


Cinéma direct, l'école québécoise



Synopsis


La chasse à l’orignal, une tradition au Québec, est ici prétexte à fouiller l’âme québécoise et exalter sa parole. Dans un shack de Maniwaki, des citadins opèrent leur annuel retour à la nature… Plaisir de se mesurer aux éléments et de connaître ses limites. Expérience de la mort pour exorciser ses peurs et renouer avec la chaîne entière de la vie. Mais aussi transposition de mœurs sauvages de la meute au sein du groupe d’amis, où on a tôt fait de repérer une victime, un souffre-douleur qui sera soumis à la torture d’une impitoyable ironie.

Tënk's opinion


Dans “Pour la suite du monde” le marsouin tenait de l’animal fabuleux. Ici, l’orignal endosse à peu près la même fonction, animal fantasmé autour duquel est constituée une micro-société. Mais la poésie qui courait dans “Pour la suite du monde” n’est plus. Au contraire, elle est stérilisée, à l’image du poète du groupe qui ne parvient pas à trouver sa place et heurte sa sensibilité à un environnement dont il ne réussit pas à intégrer les codes. Avec son chapeau rouge, isolé dans un groupe qui se comporte en meute (il est fait explicitement référence aux loups), il tient lieu de petit chaperon rouge. Et c’est un véritable conte, cru et cruel, pour adultes, que nous livre Perrault.

Franck Lubet
Responsable de la programmation Cinémathèque de Toulouse

Item 1 of 4
Item 1 of 4

Item 1 of 4